Veuillez noter que cette vidéo est en anglais. La transcription française est ci-dessous.

La Dre Heather Bryant, vice-présidente, Lutte contre le cancer au Partenariat canadien contre le cancer, et membre du conseil de l’Union internationale contre le cancer, tord le cou aux quatre idées reçues sur le cancer qui lui paraissent les plus prévalentes au Canada.

Transcription française

Dr Heather Bryant, Vice-présidente, Lutte contre le cancer, Partenariat canadien contre le cancer :

Je pense que nous sommes plutôt privilégiés au Canada avec notre système de contrôle du cancer. Nous savons depuis plusieurs années que le cancer est une maladie des pays industrialisés. Ceci est en train de changer, car beaucoup de nouveaux cas de cancer se présentent dans les pays en voie de développement. Ces changements dans les données statistiques globales indiquent que nous avons appris quelque chose au sujet du cancer. Je pense que le fait que le Canada ait une stratégie de lutte contre le cancer, de pouvoir travailler ensemble de façon efficace à travers plusieurs disciplines, est un grand avantage.

Un mythe du cancer est celui du mythe que c’est maladie est une épidémie. Bien qu’il soit vrai que le nombre de cas de cancer augment, ces nombres augmentent surtout dans les pays en voie de développement. En réalité ce n’est pas une épidémie dans le sens que les taux de cancer n’augmentent pas par tranche d’âge. Nous nous débrouillons plutôt bien dans ce sens la, et le taux de mortalité descend si l’on observe le taux de cancer par tranche d’âge. La difficulté en ce moment est que la population augmente et vieillie, donc nous devons prévoir plus de cas de cancer dans les prochains vingt ans. Cela ne devrait pas dire par contre que les individus devrait sentir que le cancer est hors contrôle comparé à il y a vingt ans.

Un second mythe que l’on entend souvent est que le stresse cause le cancer. Des études indiquent que le stresse est plutôt un facteur mineur d’influence sur le cancer et que les personnes devraient changer plutôt d’autres habitudes de vie pour réduire les risques au cancer.

Un autre mythe qui existait auparavant est que le cancer était contagieux. Nous savons aujourd’hui bien sûr que le cancer n’est pas en soi contagieux. Par contre, nous savons dorénavant que certains cancer sont causés par des virus, qui eux sont contagieux. Heureusement, nous avons aussi plusieurs vaccins aujourd’hui qui peuvent limiter les risques à ces virus, dont le  vaccin contre le papillomavirus.